Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Attouchement par ma cousine

Bonjour,

C’est la première fois que j’en parle à quelqu’un, j’ai moi même mis des années à essayer de comprendre ce qui s’était passé. Mon récit risque d’être long, je veux essayer d’être le plus précise possible.

Voici mon histoire.

J’ai été attouché par ma cousine quand j’etais petite, vers l’âge peut être de 5 ans. Elle devait avoir 10 ans. Dans mon souvenir, on est chez ses parents et elle me propose de monter l’étage pour jouer un jeu mais on n’est que nous deux. Il n’y a pas ni mes soeurs ni ses frères. On va dans la salle de bain de l’étage, où on rentre dedans et elle ferme la porte à clé. Elle me dit qu’on peut faire un jeu de bisous et de caresse. Je me rappelle de ne pas trop comprendre et de trouver ça bizarre qu’elle ait fermé la porte à clé. Mais je ne sais pas si je la questionne. Elle veut que je me déshabille pour ce “jeu”. Je suis mal à l’aise, je refuse au départ. Elle commencer à me faire des caresses sur les bras et les jambes et comme rien ne faisait mal, elle arrive à me convaincre d’enlever mes vêtements. J’ai enlevé mon t-shirt et mon pantalon mais je refuse d’enlever ma culotte bien qu’elle le demande. Je suis mal à l’aise, je sens que quelque chose n’est pas normal mais je ne sais pas mettre un mot dessus. Les bisous et les caresses continuent. Ma culotte finit par être enlevée. Il y a des caresses par là aussi mais pas de pénétration à mon souvenir. Je me vois assise nue, sur le carrelage blanc de la salle de bain, entre les jambes de ma cousine qui me caresse et qui m’embrasse. On est appelé par nos parents en bas, le ” jeu” s’interrompt et elle me fait comprendre que je ne dois en parler à personne parce que les autres ne comprendraient pas. Étant une petite fille plutôt obéissante, je n’ai rien dit même si je comprenais pas pourquoi on ne pouvait pas parler d’un jeu. Mais au fond je savais que quelque chose de mal s’était produit.
Fin du premier événement.

Mon deuxième souvenir est beaucoup plus vague et flou. Je sais pas quand il a lieu. Si c’est pas très longtemps après le premier événement ou 1 ou 2 années après. Je suis cette fois ci chez mes parents. Ma cousine est là, on joue à des “jeux normaux”. Et puis à un moment donné alors que mes soeurs et les autres cousins jouent dehors, je me retrouve de nouveau seule avec ma cousine dans la maison. On cherche un truc pour jouer et comme (par harsard) rien ne l’intéresse alors elle me propose de jouer à “notre jeu de la dernière fois”. Je suis très mal à l’aise, je lui dis qu’on ne peut pas ici, qu’il y a des gens dans la maison et mes soeurs dehors, etc. Elle me dit que si on peut, que personne saura, elle ferme la porte de la chambre de ma soeur, tire les rideaux et là j’ai peu de souvenir.
J’ai le sentiment qu’il s’est passé de nouveau ce qui s’est passé dans la salle de bain sans en avoir la certitude. Je me rappelle juste de voir la lumière du soleil traverser le tissu du rideau et de ne voir que ça. Ma grande soeur finit par revenir dans la maison, on entend ses pas, ma cousine me presse pour me rhabiller en me rappelant de ne rien dire à ma soeur car elle ne comprendrait pas. Je n’ai jamais rien dit.

Ses souvenirs me sont réapparu à de multiples reprises au cours de ma vie notamment au début de ma puberté et à l’exposition à la pornographie. J’ai compris que quelque chose de pas normal s’était produit et ça me dérangeait fortement donc j’ai essayé de ne plus y penser. Ils sont revenus après avoir été abusé par mon copain quand j’avais 16 ans.
Et c’est de nouveau revenu dans ma tête, pendant mes études de médecine (lors ma cinquième année) car j’étais confrontée en stage aux témoignages des violences sexuelles qu’avaient pu subir des patient(e)s majeur(e)s ou mineur(e)s. À ce moment là, j’ai enfin compris que ce que j’avais vécu à 16 ans était un viol et j’ai pu en parler à mon petit ami actuel. Mais je n’ai toujours pas parlé des attouchements sur mineure.

J’ai 24 ans, bientôt 25 ans. Je n’ai toujours rien dit. Ma cousine a 30 ans. Nos deux familles s’entendent bien même si on est pas super proche. Quand on se voit elle et moi, c’est cordial, on s’entend plutôt bien. Mais à chaque fois je repense à ce non-dit.
J’ai l’impression de ne rien dire pour ne pas détruire la famille et ne pas faire de la peine à mes parents. J’ai égalemment beaucoup douté de mes propres souvenirs, car hormis elle, pour moi, il n’y a pas d’autres témoins (mais peut être que je me trompe). Je lui en voulais quand j’avais 16 ans de m’avoir sali (comme mon ex copain m’avait sali) mais maintenant je ne lui en veux même pas. Avec mon expérience d’étudiante en medecine, j’en suis venue à me demander, étant donné son jeune âge à l’époque, si elle avait peut être reproduit quelque chose qu’elle avait vu ou qu’elle avait elle même subit. Ça ne pardonne pas l’acte en lui même mais il y a peut être plus dans cette histoire qui pourrait expliquer son comportement.

Alors je ne sais pas si on peut considérer que c’était bien des attouchements sexuels, si c’était de l’inceste, etc.Je ne sais pas s’il s’est produit plus que mes souvenirs me laissent entendre.

Je poste ce témoignage de manière anonyme, mais si vous commentez, je lirais avec plaisir vos commentaires. Peut être que ça va m’aider à mettre un mot sur ce qui s’est passé, peut être que ça me donnera le courage de le dire à quelqu’un. Peut être que ça permettra à quelqu’un de se sentir moins seul dans ce qu’il a vécu.

Merci de m’avoir lue.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME