Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

année de cauchemar

J’étais en quatrième, donc c’était il y a deux ans. Je venais de déménager avec ma famille, dans le sud ouest pendant les grandes vacances scolaires, et vient la rentrée des classes. J’étais contente, étant donné que mon ancien collège était affreux, j’étais victime de harcèlement moral là bas. La rentrée des classe s’était plutôt bien déroulée, hormis un garçon de ma classe m’ayant dit ceci : “oh chloé c’est ça ? Y a William, le mec là bas il t’apprécie bien, il a dit que t’avais des gros seins et qu’il avait jamais vu de pareil” j’y ai prit a la rigolade, ne voulant pas m’attirer des ennuis dès le premier jour, alors je l’ai ignoré. Les jours passaient, je n’avais qu’une amie dans la classe, melissa. Il y avait ces quatres garçons, qui me tournaient autour. Un soir, c’était juste avant les vacances de la toussaint, ces quatres garçons, Méziane, Nathan qui pour moi fut le pire de tous, Fabien et ce William, ont commencé a venir vers moi, ils me tripotaient de partout, autant les seins que les fesses, et que l’entre jambe. J’essayais de me débattre, mais j’étais déjà au sol, donc impossible de sortir de leur emprise… je demandais de l’aide, la melissa ne m’a pas aidée, ni même la professeur qui était encore dans la salle… je m’étais précipité dehors pour vite sortir du collège, me disant que les vacances me feront du bien et qu’ils arrêteront sûrement après. Sauf que je me trompais. Dans les couloirs, dans les rangs, j’avais droit a une main aux fesses, en classe de français le Méziane était derrière moi, alors il en profitais, et en physique chimie, fabien était a côté de moi, alors j’avais droit a des caresses sur ma cuisse, et a des “t’as qu’à être mon plan cul, tu verras j’ai de l’expérience tu vas kiffer”. Mais le pire, c’était en cours de sport, les quatres m’ont bloqué dans le couloir menant aux vestiaires, et ils m’ont tripotée de part et d’autre, essentiellement les seins, je demandais de l’aide, en criant même, mais personne. La melissa était restée plantée devant la scène a attendre que ça passe au lieu de venir m’aider. Même dans le cour de sport, j’avais droit a ce qu’on me touche l’entre jambe ou bien les seins. Quand je buvais de l’eau, on disait “wouah regarde moi cette bouche de suceuse”. Alors j’ai gardé le silence pendant tout le reste de l’année, j’avais commencé a me scarifier, je ne supportais plus cela.. je voulais en parler a mes parents, mais impossible, les mots étaient bloqués dans ma gorge, et je pensais que je méritais ça et que j’étais réellement une salope comme ils le disaient… ce n’est que a l’approche des vacances d’été que j’ai osé en parler, ma mère était en larmes, évidement que je n’étais pas une salope, je n’avais rien mérité de cela… le principal et la cpe de mon collège m’ont cru, mais pas les policiers, ils ont prit en compte ma plainte, mais ces garçons ont juste eu un rappel a la loi. Meziane et Nathan ont été renvoyés définitivement du collège, mais seulement eux. Alors toute mon année de 3e j’ai du voir encore et encore fabien et William. Personne de ma classe ne croyait non plus, alors que ça ce passait sous leur yeux. Croient ils vraiment que j’allais porter plainte contre eux sans raison ? Ca me révolte qu’ils n’ont eu qu’un simple rappel a la loi, Méziane et Nathan avaient déjà 15 ans pourtant, moi j’en ai réellement souffert par la suite et je suis tombée en dépression après ça, et ruinais toute mon année scolaire de 3e par leur faute. Encore aujourd’hui, je suis au lycée, mais pourtant fabien est dans le même lycée que moi, et souvent j’ai croisé William en ville. J’ai revu Nathan une fois, j’ai fait une crise d’angoisse en plein leclerc ce jour ci. La loi n’est pas assez sévère a mon goût enfin bon, ce n’est pas moi qui vais remédier a cela je ne suis qu’une enfant encore.
Enfin je réussis a témoigner là dessus, cela m’arrange vraiment que ce site soit anonyme, j’espère être prise au sérieux sur ce site, je viens juste de le découvrir, merci a ceux qui on prit le temps de lire ce témoignage. J’ai donné les vrais noms de mes agresseurs, au moins ils se reconnaîtront peut être s’ils traînent ici

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

8
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
4 Nombre de commentaires
4 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
EbadokorAntoineUneFilleInconnueMy2Cents Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
My2Cents
Invité
My2Cents
Hors ligne

Malheureusement, il n’y a rien d’étonnant à ce que ton amie n’ait rien fait. En 3ème, en sortant du collège (Franklin, Lille) avec ma “meilleure amie” de l’époque Rachel, je me suis faite agresser par une racaille d’une autre classe que je connaissais à peine. Il m’a saoulée plusieurs minutes, puis embrassée de force devant elle, et pendant qu’il essayait de glisser sa langue entre mes lèvres que je me serrais de toutes mes forces, cette chère Rachel a dit “bon bah, je dois y aller, à demain”, me laissant seule avec ce dégueulasse.

Les femmes sont bien comme les hommes, solidaires en théorie, mais lorsqu’il arrive quelque chose, elle sont tellement contentes que ce ne soit pas à elle qu’elles font comme si de rien n’était.

Bref, j’espère que tu te remettras de ce qui t’est arrivé, dis-toi bien qu’il y a aussi des hommes corrects – et même des jeunes de collège/lycée, malgré l’âge bête qui est souvent ravageur, chez eux.

Merci de remplir les champs obligatoires.



UneFilleInconnue
Invité
UneFilleInconnue
Hors ligne

En effet… cette “amie” quand je lui demandais si c’était grave ce qui m’arrivait car j’étais un peu seule a cette époque, elle me répondait que non, que c’était pas non plus comme s’ils m’avaient violé.. donc pour elle ce n’était pas grave… je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon témoignage, et je suis suivie par une psychologue qui m’aide a passer le cap sur cette histoire, et je sais bien que tous les hommes ne sont pas comme ça, il m’a fallu du temps pour m’en rendre compte, je les avait tous rangé dans la même case a l’époque

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents
Hors ligne

Contente de lire que vous allez mieux et continuez d’avancer (désolée pour le tutoiement, dû au fait que vous devez être en Seconde, je me suis laissée aller).

Bon courage, et bonne année à vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



UneFilleInconnue
Invité
UneFilleInconnue
Hors ligne

Merci beaucoup, et ce n’est pas grave smile bonne année a vous aussi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Antoine
Invité
Antoine
Hors ligne

Comme beaucoup d’autres témoignages, le vôtre m’a ému. Je souhaite très sincèrement que vous allez pouvoir panser vos plaies et que ces jeunes cons apprendront un jour de leur comportement et peut-être de ce site.

Merci de remplir les champs obligatoires.



UneFilleInconnue
Invité
UneFilleInconnue
Hors ligne

Merci beaucoup a vous de votre soutien

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ebadokor
Invité
Ebadokor
Hors ligne

J’ai si on peut dure vécu des cas similaires avec mon amie sauf que je me suis battu avec eux et elle était en boule et elle pleurais

Bon courage
Je suis vraiment désolée de ce qui c’est passer
Je te souhaite de n’avoir que du bonheur
Et que un jour les policiers et les profs et les élèves comprendront que c’est grave ce genre choses

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ebadokor
Invité
Ebadokor
Hors ligne

En vrai on a tous des amies comme ça mais peut être que sur le moment il comprenne pas mais c’est douloureux ( comme la jeune fille qui n’a pas réagi (trop vécu d’agression ))

Merci de remplir les champs obligatoires.