Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Agressions sexuelles entre mineurs au primaire

Ma fille de 6 ans a été touchée sur ses parties intimes à plusieurs reprises par un garçon de sa classe. Elle a qualifié ses attouchements de douloureux et ne veut plus retourner à l’école.
Lorsque nous avons parlé des faits à la maîtresse, l’après-midi même elle disait aux enfants “Vous ne parlez pas aux parents, tout ce qui se passe à l’école reste à l’école”. Cette maîtresse a “bâillonnée” ma fille devant le petit garçon qui l’a agressé. Ce même petit garçon qui lui même menaçait ma fille également “Si tu parles à quelqu’un je vais toucher tes copines. Elles seront tristes à cause de toi.” De toute les manières, comme le dit la maîtresse et la directrice “Ce ne sont que des jeux d’enfants” et nos filles sont des “menteuses”. Vive l’école publique qui remet en cause les propos rapportés par des petites victimes, vive l’école publique qui bâillonne nos enfants ! Il n’y a pas de “petites” agressions quand la victime souffre et n’est pas consentante.
#école près de Troyes,Et si c’était votre fille ???

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
anonymousUn papa qui veut vous aiderLoulouLoulou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Loulou
Invité
Loulou
Hors ligne

Si c’était ma fille, cela ferait très, très vilain, j’écrirais tout à la hiérarchie de cette maîtresse incapable et hors de la réalité, donc à l’inspecteur d’Académie avec des copies à la Mairie par exemple.
Je rameuterais les autres parents qui bientôt seront dans la même situation que vous avec une enfant agressée.
Et puis je verrais comment éventuellement porter plainte contre l’école. Je prendrais conseil auprès d’associations de défense des droits des enfants, auprès de mon médecin, etc…enfin bref, je ne me laisserais pas intimider par une maîtresse qui ne cherche qu’à se protéger elle-même et qui manque à tous ses devoirs.
Courage et bravo de si bien défendre votre petite fille.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Loulou
Invité
Loulou
Hors ligne

Si c’était ma fille, je serais hors de moi et cela ferait très vilain.
Je raconterais la chose aux autres parents qui risquent la même chose pour leur fille ou qui d’ailleurs sont dans votre cas avec leur enfant agressée aussi.
Je prendrais conseil auprès d’associations de défense des mineurs, auprès d’un avocat.
J’écrirais une lettre à l’Inspecteur d’Académie et je raconterais tout. Puis en fonction de la réponse donnée, je verrais, je porterais plainte sans doute et contre l’Ecole qui a failli à sa mission de protection et d’éducation.
Je ne me laisserais pas intimider par une institutrice qui ne cherche qu’à se protéger elle-même et à “ne pas faire de vagues”.
Bravo en tout cas pour avoir su écouter votre petite fille.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Un papa qui veut vous aider
Invité
Un papa qui veut vous aider
Hors ligne

Si la maîtresse est dans le déni, demandez un rendez-vous à la directrice.
Vous pouvez aussi en parler avec les représentants de parents élus.
Il faut à la fois ne pas acceptera bien sûr mais aussi ne pas donner une dramatisation exagérée devant votre fille car sinon elle aura du mal à s’en remettre: il faut la protéger.
Votre objectif est que votre fille retourne à l’école après les vacances. Rassurez la en lui disant « maman s’en occupe, pour que ça n’arrive plus ».
Vous n’avez pas dit quand c’est arrivé ? Dans la cours ? Sur temps scolaire ? Il faut être précise pour qu’on vous écoute.
Bon courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonymous
Invité
anonymous
Hors ligne

Si c’était ma fille, mais je serais enragée, j’en parlerais aux parents de cette teigne, j’écrirais à la directrice, puis au recteur d’académie, ensuite je la changerais d’école,
Il y a quelques années, j’ai vu des gamines de maternelle qui avait baissé la culotte d’un gamin et et qui lui caressait les fesse, je leur ai dit que cela ne se faisait pas, ils étaient tout gênés, et quand je l’ai dit au maîtresses, réponse: ah bon!! après j’ai prévenu la directrice qui m’ a dit qu’elle allait le signaler, mais comme après on m’a “éloignée” de cette école!! je n’ai pas su la suite. Ne vous laissez pas faire!

Merci de remplir les champs obligatoires.