Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

agression sexuelle au sein d’un couple

J’ai gardé cette histoire pour moi pendant des années, j’en ai parlé timidement à une amie 2 ou 3 ans après , morte de honte.
Ce type je l’avais rencontré à une soirée on avait tous les deux 16 ans , on a décidé de se mettre ensemble ensuite. Déjà il y a eu un abus au tout début de la relation , j’étais vierge , aucun hommes encore ne m’avait vu dénudé. Alors qu’on était dans une chambre tous les deux, lui m’a mise torse nu sans mon consentement j’étais ivre et j’avais fumé de l’herbe j’étais à moitié consciente mais il l’a fait quand même. Je lui ai montré mon désaccord et je lui ai dis que je ne voulais pas aller plus loin, il m’a laissé partir , je pleurais, j’étais en colère , mais je pensais que j’exagérais car j’en ai parlé à un amis présent à la soirée qui m’a dit que c’était normal parce que mon copain avait bu qu’il avait du mal à se « contrôler » et qu’il me désirait… Je suis donc passé au dessus de tout ça. Sauf que quelques mois après ça a pris d’autre proportions puisqu’il avait énormément bu ce soir-là. On est rentré chez lui on a fait l’amour mais il me faisait mal je me souviens lui avoir dis plusieurs fois d’arrêter, je lui ai crié que j’avais mal , je pleurais , mais il a quand même continué un petit moment, pour ensuite s’excuser et me sortir le grand classique « je n’étais pas maître de moi-même ». Je ne l’ai pas quitté tout de suite après j’étais amoureuse malgré tout, je me sens bête de ne pas avoir réagis plus tôt, de ne pas être partie mais je pense que je ne pensais pas au viol à ce moment-là.. J’ai su que ça en était un quand j’en ai parlé à mon amie qui m’a dit que j’aurais pu porter plainte mais je n’ai pas le cran de le faire puis maintenant ça fait 5 ans , aujourd’hui je me suis confié à plusieurs personnes dont des hommes , on m’a dit que c’était pas normal mais j’ai toujours cette peur qu’un homme ne se maîtrise pas avec un peu d’alcool dans le sang et que ça ré-arrive, ne devrions nous-pas apprendre à certains hommes inconscients que notre corps n’est pas leur défouloir ? Que c’est le notre qu’on peut avoir envie d’un rapport mais aussi avoir envie de mettre fin à l’acte sexuel peut importe la raison ? C’est la leçon que j’en ai tiré c’est le premier mot d’ordre d’une relation que ça soit pour la nuit ou dans la durée CONSENTEMENT MUTUEL ! Il faut savoir dire non et prendre en compte notre ressentie.
Merci de m’accorder ce témoignage ça fait du bien de vider son sac!




  • Nous vous proposons de lire également

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "agression sexuelle au sein d’un couple"

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth

      Notification par e-mail  
    plus récents plus anciens plus de votes
    M'envoyer un e-mail si
    Catoune
    Invité

    Chère Anonyme

    Vous avez raison sur le consentement mutuel, quand on dit Stop, c’est Stop ! Pas d’excuses ! Aucune n’est recevable !

    Pour le fait de porter plainte : oubliez ! Vous êtes restée avec lui, malgré les faits, vous ne gagnerez pas ! Pas sûr non plus que votre plainte soit recevable ! Ni au péan ni au civil ! Vous n’avez pas de preuves ! Navrée !

    Vous écrivez : « ne devrions nous-pas apprendre à certains hommes inconscients que notre corps n’est pas leur défouloir ? » Tout à fait d’accord avec vous ! Achetez un sex-toy et le prochain qui vous manque de respect, vous lui enfoncez violemment là où il faut ! Peut-être alors, sera t’il ensuite éclairé !

    Merci pour votre témoignage et bonne chance !