Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Agression entourée par la loi du silence !

Bonjour, je poste régulièrement des messages sur le site et j’ai déjà témoigné sur les agressions qui ont jalonné ma vie (A débuter par les fellations faites à mon oncle). Aujourd’hui, je poste un nouveau témoignage car je viens de croiser l’une des personnes qui ont fermé leur gueule pour l’une de mes agressions. J’ai cru que j’allais la démolir. J’étais envahie par l’envie de la massacrer, la frapper au visage. Je l’ai fixée et elle a détourné le regard. Je pense qu’il devait être rempli de haine et de rage. Je me suis aussi octroyée le droit de dire tout haut « tiens voici une de celle qui a fermé sa bouche lorsque je me suis faite agressée sur mon lieu de travail ». J’étais avec ma mère que j’emmenais au kiné. Alors voici l’une des histoires de trop dans ma vie de femme :
A l’époque je devais avoir entre 27 et 30 ans, je travaillais avec des enfants et la directrice a souhaité organiser une exposition des productions plastiques des enfants avec apéro …… A la fin de cette expo, je suis allée faire de la vaisselle. Le père d’un enfant s’est approché de moi et m’a demandé dans un premier temps si je croyais en Marie, en Jésus….puis il m’a attrapée par le cou et m’a collé ses lèvres sur les miennes. Une fois encore je n’ai pas réussi à réagir en tapant ou en hurlant. Mon premier réflexe a été de fléchir les jambes et je me suis recroquevillée au niveau du sol pour échapper à son emprise. La conne que j’ai croisé aujourd’hui est arrivée, elle m’a vue « interloquée » « sidérée » et lui est parti. Je suis allée tout raconter à ma directrice qui a joué la femme offusquée prête à en découdre avec ce père. Le lendemain, la femme de mon agresseur est venue accompagnée par le directeur d’école de musique où travaillait son mari. Nous nous sommes donc retrouvés avec ma directrice, l’épouse de mon agresseur et ce directeur d’école de musique. Ils étaient venus tous deux pour me présenter des excuses et me dire que l’épouse était heureuse qu’une autre personne se soit rendue compte des agissements de son mari (A la maison, il parlait du diable,…..) Je jure sur ce que j’ai de plus cher au monde que le directeur d’école de musique m’a dit que ce serait une bonne chose que je porte plainte ! Ma directrice était toujours présente ! Je suis allée porter plainte et là non seulement 3/4 des familles ont cessé de m’adresser la parole mais en plus ma directrice ne m’a pas soutenue et a essayé de me dissuader d’enlever ma plainte. Je l’ai maintenu non pour moi vu la réaction de cet entourage professionnel de merde mais parce que ce sale type enseignait la musique à des jeunes filles. Un jour son fils devant d’autres enfants m’a dit « tu sais papa il a égorgé des pigeons à cause de ta plainte » ….J’en ai pris encore plein la gueule, j’étais isolée une fois de trop et je crois que si le coeur porte les marques des souffrances le mien doit en être entièrement couvert.
Je pensais avoir fait mon deuil et aujourd’hui lorsque j’ai croisé cette lâche, cette conne, cette pourriture de merde, j’ai senti comme une immense vague m’envahir. Je suis arrivée avec les larmes aux yeux chez le kiné avec ma mère j’étais en colère et il a eu des paroles remplies de bienveillance et lorsque j’ai tout déballé il ne m’a pas jugé en tant que victime il m’a simplement dit que ma réaction était normale et que la parole se libérait. Je m’en suis voulue d’avoir tout déballé mais j’en ai tellement marre de faire comme si de rien n’était, de fermer les yeux sur ces agressions à répétition et cette putain loi du silence de merde. J’aurais tellement aimé une fois dans ma vie qu’il y ait reconnaissance du mal qu’on m’a fait trop tôt trop longtemps trop souvent. J’attends au moins une JUSTICE sur la dernière plainte concernant le doigt au vagin de mon ex beau-père qui a été couvert par son fils mon ex compagnon puisque je l’ai quitté le jour même où j’ai su que ça durait depuis des années. J’ai tellement mal de cette injustice, du fait qu’il y ait autant de progrès technologique et que nous avons encore tant à faire au niveau humain pour développer le sens du respect de Soi et des Autres.
Ma mère a essayé de me calmer et en voyant la souffrance que je ressentais encore elle m’a demandé pardon de ne pas m’avoir plus protégée durant ma vie.
Si j’avais frappé cette femme qui a fait remonter des souvenirs violents en moi au fond je n’aurais pas valu plus qu’elle.
Merci à tous ceux et toutes celles qui dénoncent, qui ont envie que les choses changent, que les consciences se réveillent et que les langues se délient. Merci aux psys, aux politiques, aux hommes et aux femmes qui en ayant subi ou sans même avoir subi ont décidé de ne plus normaliser les violences sexuelles faites aux enfants, aux femmes et aux hommes.
J’ai mal, je souffre, j’ai peur la nuit, je vis de plus en plus sur mes gardes mais
 » durant toutes les guerres, les révoltes qui ont jalonné l’histoire il y a des personnes résistantes animées par la volonté de voir évoluer les mentalités sans user de la violence mais de leur intelligence de coeur et d’esprit. »
Le monde est beau lorsqu’il se construit avec des personnes respectueuses, humaines et volontaires.
Je suis de tout coeur avec toutes telles et tous ceux qui ont vécu comme moi l’inadmissible. La loi est là pour nous protéger et nous n’avons pas à baisser la tête.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
LouveAnony28Sisi Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Sisi
Membre

Bonsoir,

Votre témoignage est affreux. Je suis très attristée de lire cette histoire remplie d’indifférence de la part de votre entourage professionnel qui selon moi est tout aussi responsable de votre agression que l’agresseur lui-même. Rester indifférent dans un cas pareil, c’est cautionner. Je suis triste aussi de constater que l’on se soucie plus de l’avenir professionnel de l’agresseur que de la santé mentale de la victime. Notre société est pourrie et peu de gens la remettent en question finalement.
Gardez une chose en tête: VOUS N’Y ÊTES POUR RIEN! Les agresseurs (et ceux qui les cautionnent par leur indifférence notamment) sont des êtres pourris car tout cela est de leur faute, TOUT!

Bravo d’avoir porté plainte et de l’avoir maintenue. Vous avez fait exactement ce qu’il fallait. Si ça lui porte préjudice, tant mieux! Il avait qu’à réfléchir avant de vous agresser.

Je vous souhaite beaucoup de courage, restez forte. Vous valez mieux que ce salaud!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anony28
Membre

Bonjour,

Je lis votre histoire totalement destructrice et malheureusement si courante.

Nous sommes tant à avoir subi des agissements de porcs, et à nous taire…et tant de témoins qui pensent effacer les faits et continuer de vivre leur vie d’avant en se taisant.

J’ai une pensée pour la créatrice de ce site, qui a le courage de maintenir ce site malgré le chantage que lui fait son porc, qui ose prétendre qu’elle détruit sa vie en ne taisant pas ! Bien évidemment, tous les gens bien élevés diront que ce qui détruit la vie de cet homme ce n’est pas ce qu’on dit de lui (puisqu’il dit confirme ces dires) mais bien ce que disent SES ACTES de lui. C’est donc lui qui est responsable de sa situation.

C’est malheureusement l’attitude classique de tels agresseurs qui n’assument pas leur actes…or assumer ses actes est un signe de maturité. Attaquer en justice les femmes qui osent parler, c’est aussi un moyen de chantage pour que les femmes victimes continuent de se taire, et que par voie de conséquence ces hommes irrespectueux puissent continuer leurs méfaits impunément.

Malheureusement, tout cela est tellement fréquent… et lorsqu’on ose parler et/ou regarder autour de soi on se demande quelle est la part/s’il y a une part de la population féminine française qui est épargnée.

Merci encore de conserver ce site, bravo pour votre courage et tout le bien que vous faites à toutes ces femmes ! J’espère vraiment le juge par son jugement recadrera ce mal-élevé.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Bonjour, je suis la personne qui a posté ce témoignage et cette affaire a été classée sans suite. Les gens n’ont pas parlé pour conserver leur belle sérénité de merde.
Merci à vous et effectivement merci à la créatrice de ce site qui nous a permis de libérer notre parole.
Merci encore.
Il est vraiment temps que la société soit davantage sensibilisée à ces phénomènes qui sont loin d’être isolés.

Merci de remplir les champs obligatoires.