Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Agressée par un “ami” après une soirée alcoolisée

C’était une douce soirée d’été. 3 amis et moi, un bon repas, 3 bouteilles de vins et quelques joints. Epuisée par ma semaine de travail, je subis à la fin de la soirée les déboires de l’alcool et m’endors sur le canapé. Une main se pose sur mon épaule , c’était mon ami propriétaire des lieux qui me réveillait. Les deux autres étaient rentrés. Il me soulève et m’emmène dans sa chambre. Je me dis “sympa, il s’occupe de moi. Je vais dormir ici et rentrer demain chez moi, il est tard il n’y a plus de métro ni de vélo en libre service en centre ville.”
Il se glisse dans le lit, se rapproche de moi, m’enlace et m’embrasse. Au départ je répond à ses baisers, n’ayant pas conscience du lieu où je me trouve et à qui appartiennent ces lèvres. Ma tête tourne, l’alcool circule dans mon sang. Puis je réalise que ce n’est pas mon petit ami de l’époque, que je n’ai pas envie. Je dis non, mais c’est trop tard, pour lui j’avais déjà dit oui. Il me déshabille, se déshabille, me touche alors que je lui dis d’arreter. Je le repousse, me rhabille mais il recommence. Il me dit qu’il sait que j’en ai envie, mais moi je ne comprend pas ce qui se passe, je suis saoule. Je quitte la chambre pour m’installer dans la chambre de son colocataire vide. Je me réveille le lendemain avec d’énormes sucons dans le cou. Je pars lui disant que ce qui s’est passé est inacceptable, il rigole. Je me sens sale, je pleure sous ma douche, tente de dissimuler ces traces dans mon cou. Je suis honteuse.
Je dois le voir tout l’été car nous avons la même bande d’amis, je ne peux pas le regarder ni lui parler. La fin de l’été approche et nous devons tous partir en vacances ensemble. Tout le monde se met rapidement contre moi. J’embête tout le monde avec mes histoires, il faut que je passe à autre chose parce que lui il ne raconte pas la m’eme chose. Apparement on aurait tout les deux eu envie mais ca ne s’est pas fait. Je culpabilise, me force à lui pardonner. Peut être ai-je exagéré.

Mais aujourd’hui, bientôt deux ans après je réalise que je n’ai pas exagéré, je ne veux pas lui pardonner.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
14 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lucrèce
Lucrèce
4 années plus tôt

Les suçons, une horreur que j’avais oubliée. C’est du marquage de territoire sur une chose que l’on a dominée. Vous avez drôlement bien fait de laisser tomber ces gens qui ont si peu de respect pour les autres.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lucrèce
Lucrèce
4 années plus tôt

L’alcool, 80% de la vente totale d’alcool et de vin effectuée par 20% des consommateurs à qui l’alcool fait mal. La moitié des lits d’hôpitaux, les accidents, les démences séniles, les retards mentaux, les neurones cramés, l’immense cohorte des femmes et enfants violentés, les viols devenus si faciles quand les femmes ne sont plus que des tas de viande déconnectés de leur cerveau… Pas de quoi être fiers de nous en France.
Femmes, jeunes-filles, sachez à quoi vous vous exposez quand vous buvez, responsabilisez-vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
4 années plus tôt

Bonjour,
Encore des amis à qui il faut expliquer où est la morale. C’est clairement douloureux à vivre. Courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Revolution30
4 années plus tôt

Bonjour,
J’ai aussi été victime d’un Viol par un « ami » au cours d’une soirée alcoolisée…
Pour le moment je ne souhaite pas encore expliquer publiquement mon histoire mais je souhaite juste faire part de l’injustice totale vécue…

Alors dans mon malheur je n’ai pas subi de gros préjudice physique car pas de violence … et il n’est pas passer à l’acte mais non c’est non…

Ensuite la procédure judiciaire alors la ( Bien sur je fais la distinction et ne mets pas tout les policiers dans le même sac mais putain moi j’ai eu des lumières) ça a été d’une violence extrême qu’a à un moment je me suis demander si j’etais Plus choquée par ce qu’il venait de m’arriver où la prise en charge de la police…

En gros je les appelles complètement ivre (je l’assume complètement ) pour leur dire j’etais Avec un ami et y’a eu un souci je me sens mal… je ne dit rien de plus… ils arrivent 15min après et commencent à me poser des questions la raison d’en mon appelle…ce qui c’est passer… donc bon ont conclu rapidement à un viol… à aucun moment je n’ai dit ce moi étant encore ivre et en pleine interrogation sur ce qu’il venait de ce passer je n’arrivais pas à dire le mot…
Mais voilà le résultat est une pénétration sans consentement donc l’agent Me dit c’est Un viol et la il prend son téléphone et 20min plus tard y’a au moins 7-8personnes qui déboulent chez moi…
tout va très vite ont me bombarde de questions inspecte mon appart prend des photos me dit de rester dans une pièce me déshabiller donner mes vêtements ouvrir ma bouche(il prenne ma salive ) pose des petits panneaux jaune bref j’etais dans un épisode de ncis… toujours ivre tout va vite…
1h plus tard les policiers m’informent qu’ils vont m’emmener à l’hopital… toujours pas le droit de prendre mon téléphone… je suis dans leur voiture en pleure il roule vite Giro plein gaz je suis en pleine détresse c’est impressionnant je redescend lentement essaye de retrouver mes esprits…les idées claires…
Arrivée à l’hopital Unité medical judiciaire et donc là non ba les examens gynécologiques ont coupent mes ongles… me donne des médicaments (prévenition sida) puis une ordonnance car il faudra en reprendre 15jours après, pilule du lendemain et un papier avec numéro a rappeler pour prendre rdv si besoin de parler…Lol
Normalement je suis censé voir un psychologue mais elle n’etait pas disponible avant une bonne heure donc je leur dit que non je ne veut pas la voir (clairement je les appeler à 5h du mat, je suis ivre … chamboulé… mon cerveau chauffe comme une marmitte… il est 11h du matin ça fait plus de 2h qu’ont est a l’hopital Car bon je le comprend j’etais Pas la seule ce jour là mais j’en peut plus je suis seule aucun proche avec moi et ne comprend plus rien… donc ouai j’attend pas 1h et puis j’ai pas envie de parler)
Du coup direction commissariat pour expliquer les faits…
Il est 12h je suis ko tech encore légèrement ivre quand même donc la j’explique les faits et puis dit les choses très honnêtement… je dit même des choses qui je le pensais au début était en ma défaveur j’ai même été dire que c’etait De ma faute je n’aurai pas du me mettre dans cette situation…
Pour être franche et je l’assume j’ai eu des préliminaires consenti avec ce monsieur et même je ne l’ai pas caché des préliminaires qui laisser entendre la suite logique c’etait bien Hot sauffff que j’ai dit non… donc bon je me disais ah ba cocotte tu l’allume et après rien… tu la fait venir chez toi… ta picoler assume c’est Ta faute tu l’a chercher…
Donc du coup je redescend quand même et je me dit merde c’est Parti trop loin les conséquences vont être trop importantes alors que j’ai pas subi des sévices énormes limite je vais pas être marquer longtemps… la policière qui prend m’a déclaration est plutôt passive elle pose ces questions et hausse les sourcils quand je déclare avoir envoyer des photos… avoir des trous noirs… dire clairement oui je l’ai chauffer donc je lui dit je veux pas qu’il aille en prison mais qu’il soit sanctionner j’etais perdue je ne savais plus quoi penser et penser aussi à l’impact énorme je me demandais même mais est ce que j’ai pas amplifier je doutais de moi limite… donc là elle me dit non mais un viol c’est du pénal ont parlent de 20ans de prison…. donc là ba je lui non mais ont va être réaliste c’est de ma faute je me suis mise dans une mauvaise posture et cette (salooppee) me fait un hochement de tête qui acquiesce du genre ba ouai un peu…
Elle me dit alors vous portez plainte ou pas ? Euhh comment te dire il est 13h là hein je suis un peu au bout de ma vie je peut avoir une pause retrouver tout mes esprits… donc je lui demande si je peut réfléchir… ah ba faut savoir ce que vous voulez hein… bon ba non alors si une policière me fait comprendre que ça va pas allez bien loin autant pas que je perde de temps donc je lui dit non.
Du coup elle fait venir un autre collègue et lui indique la demoiselle ne veut pas porter plainte.. et la… la blague du siècle… le policier qui me dit ba pourquoi? Je lui non mais c’est de ma faute ça sert à rien puis je l’ai allumer donc c’est mort en plus j’etais Bourrée… des trous noirs même votre collègue m’a fait comprendre que ça va être chaud…
Et la d’un Coup il me dit mais quoi?? Non mais t’es une victime là c’est Pour ça que ta appeler… il ta pénétrer ? Oui tu mais rapidement… tu avais dit non… oui 100fois ba alors c’est Un viol…
J’ai une question…(mdrrrr ça c’est magnifique mais alors vraiment dans quel monde ont vit quoi…) est ce que tu aurais pu laisser transparaître par des actions ou des mots à ce monsieur que tu aurai le fantasme du viol? (Punaise j’en rigole tellement c’est énorme) alors là d’un Coup j’ai décuvé sec je crois mais j’etais Clairement choqué et là je lui répond fermement… non mais attendez alors oui y’a des personnes qui ont se délirent mais bon je sais pas jusqu’ou ils vont mais je pense qu’il appelle la police donc je sais pas quand je vous ai appeler et que vous êtes arriver chez moi j’avais l’air d’être en plein orgasme?? Non mais je vous demande juste au cas où…. ( frenchement y’a pas de mots pour décrire l’incomprehension Totale de la question ni même l’utilité ) donc bref il me dit que je devrais penser à si il le fessais à une autre… donc là oui dsl un peu egoiste je lui dit non mais si je porte plainte et qu’il a rien j’ai pas que ça à faire donc du coup je commence à saturer grave et leur dit ecouter pour le moment je suis vraiment perdue je sais plus ce qui est vrai pas vrai bien ou mal je suis juste à bout j’ai besoin de me reposer et faire le point… donc ont conclu un rdv pour le lendemain …
Du coup 13h passer je quitte le commissariat seule et continue de me convaincre que j’ai deconner j’aurai pas du jouer… je me suis mise dans le pétrin et mes sévices je vais m’en remettre… et surtout je ne voulais pas accepter le statut de victime d’un viol car j’etais dans le stereotype que le viol c’est avec violence ou pénétration totale…
Je rentre chez moi cours vers ma douche et là impossible de m’installer à certains endroit ou à eu lieu certains actes mais alors un blocage total…
enfin bon pour les personnes intéressés par plus de détail n’hesitez Pas à me contacter mais la finalité de l’histoire c’est que clairement je me suis rendu compte que j’etais clairement marqué bien plus que je ne le pensais… que notre société est de la merde et estime que si ont c’est Pas fait tabasser la tronche c’est Pas un viol.. si il est venu chez moi de mon plein gré et que j’ai bu c’est de ma faute… à qui en parler ont ce sens honteuse… sos viol vous remercie d’avoir été au commissariat vous donne des adresses des numéros vous dit pas de souci va au bout même si ta bu c’est un élément contre l’agresseur et pas toi… bon ils sont dispos de 10h à 18h hein donc sinon en pleine nuit quand les jours passent et que tu te refait le film ressasse réfléchi et là te rend compte mais putain ont m’a bafoué humilié porté atteinte tu regarde sur internet y’a plus de 150000 viols par an 40000 déclarés et à peine 10% de plaintes et seulement 3-3% qui aboutissent… tu peut pas trop en parler autour de toi (j’ai une famille de taré) tu repense aux flics qui t’ont traiter comme une merde… bref la colère t’envahie Complet mais la détresse aussi donc tu cherche des numéros à appeler pour parler donc t’a SOS amitiés sos drogues sos dépression toute la nuit et sos viol jusqu’a 18h punaise la solitude intense surtout que ton appart ba tu t’y sens mal… ton corps ta l’impression qu’il a une partie paralysé…
Donc le lendemain je me dit non c’est mort j’irai au bout je décide porter plainte… confrontation monsieur est cadre présente bien n’avais pas bu donc il parait plus crédible… la finalité c’est Classer sans suite car manque de preuve materielle (au niveau des déclarations de chacun y’a pas mal de chose qui colle pas mais qui montre clairement que y’a eu un souci) donc bref moi j’ai appeler même pas 1h après l’acte ils ont pris plein de choses chez moi avec ces empreintes qui aurait bu servir pour l’alcool par exemple car oui j’ai pas toucher une seule fois la bouteille mais pourtant j’etais Bien ivre alors que lui bien lucide… donc oui il m’a pas mis le verre dans la bouche mais par contre il a pas servi les mêmes dose et bon l’alcool monte vite c’était du rhum pour les personnes qui ont un peu l’habitude de boire vous savez bien que à un moment donné quand l’alcool monte un peu trop vite ont continue de boire sans réfléchir enfin bon pas pour tout le monde mais j’espere Que des personnes comprenne ce que je veut dire il m’a fait boire et j’en démord pas car sans aucune fierté je bois beaucoup depuis plus de 15ans en soirée et je gère très bien mon alcool des écarts défois mais bon avec l’age Ont prend de la bouteille et donc je maintiens clairement que il m’a surcharger mes verres…
Donc voilà finalité dégoûter du système… la mentalité des gens et même maintenant c’est Bien beau #balancetonporc mais ont parlent de qui au infos ba les célébrités qui ont été victime et nous sinon ont peut nous prendre en considération?
Au lieu de militer pour demander un plus long délai de prescription de 10 à 20ans non mais pourquoi faire sérieux tu porte plainte le jour même Ont classe le dossier sans suite alors si ont porte plainte 10-15-20 après lol… bref voila ça m’a fait du bien d’écrire c’est Un peu brouillon désoler… pour les fautes également…
Je souhaite un bon courage à toutes les victimes incomprises

Merci de remplir les champs obligatoires.



Revolution30
4 années plus tôt
Répondre à  Lucrèce

« Les viols devenus si faciles quand les femmes ne sont plus que des tas de viande déconnectés de leur cerveau…Pas de quoi être fiers de nous en France.
Femmes,jeunes-filles, sachez à quoi vous vous exposez quand vous buvez, responsabilisez-vous. »

Merci pour ce rappel qui confirme que nous devons nous sentir responsables que ces messieurs pire que des animaux n’ont aucun scrupule et assouvisse leur pulsions fièrement face à une épave oh oui pas de quoi être fiers de certains hommes en France !!

C’est vrai que boire trop rime avec viol au bout
Qui n’a jamais trop bu un soir… peut être vous et tant mieux mais je ne vois pas en quoi cela peut expliquer de tel conséquences surtout entourés de personnes que l’ont considérait comme des amis….

« Responsabilisez-vous »….
Hommes, jeunes hommes, « Respectez vous » 
» Respectez nous » quel image avez vous de vous a profitez d’une personne presque pas consciente…

Votre jugement est un peu trop facile…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
4 années plus tôt

Chère Amiencarton !

Original le pseudo ! J’aime !

Vous avez bien fait de laisser tomber ces soit-disant amis ! Des gens qui ne vous soutiennent pas, qui ne prennent pas votre défense lorsqu’on vous viole, ne sont que des complices du porc, donc des ordures de la pire espèce car ils se prétendent vos amis.
Donc nul regret à avoir que de laisser ces gens se vautrer dans la fange avec leur porc préféré !

Je vous invite à lire le témoignage d’Iris “Entre pôtes” du 26/02, ainsi que les commentaires, ça pourra peut-être vous aider.

Je compatis à ce qui vous est arrivé et vous n’êtes en rien responsable de ce viol ! Vous avez dit non ! Alcool ou pas, on s’en fout ! Un NON est un NON ! Il vous a violé, le porc, le coupable, c’est lui et uniquement lui !

Bon courage. De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
4 années plus tôt
Répondre à  Revolution30

Chère Révolution 30,

Merci d’avoir finalement témoignée !

Heureusement que pour certaines victimes quand elles déposent plainte, cela ne se passe pas comme pour vous !

Quelle épreuve ! Quel parcours du combattant ! C’est à se demander comment vous avez pu tenir le coup ! Quelle force de caractère vous avez ! Je suis impressionnée !

Le fait que vous ayez bu, on s’en fout ! Ce que j’ai dit à Amiencarton vaut pour vous aussi ! Vous avez dit NON ! Donc il vous a bien violée !

Je vous invite aussi à lire le témoignage d’Iris « Entre Pôtes » du 26/02, ainsi que les commentaires. Ça peut vous montrer que tout ne se passe pas comme pour vous quand la victime dépose plainte !

Vous, vous avez eu affaire à des Automates. Malheureusement, après de longues heures de travail, on fonctionne souvent avec des automatismes ! Je gère de la clientèle et je sais que je ne réagis pas de la même façon lorsque je prends mes fonctions que lorsque je termine ma journée ! La fatigue et le stress sont là !et on est tous pareil !

Si vous pensez que d’avoir porté plainte n’a servi à rien, vous vous trompez ! Ce porc a grâce à vous une épée de Damoclès au dessus de sa tête ! Il fait une autre connerie et il part en taule direct car la police ressortira votre plainte ! Il a été blanchit une fois, il ne le sera pas deux fois grâce à vous !
Alors, merci d’avoir pensé aux autres femmes qui pourraient croiser ce porc et d’avoir porté plainte même si ça vous a tant coûté !

Pour ce qui est de SOS viol qui ne fonctionne que jusqu’à 18h selon vos dires, je n’ai pas été vérifier, sachez qu’il y a un numéro d’urgence le 39 19 (viol femmes infos) qui fonctionne 24h/24 et 7j/7.

Le #balancetonporc n’est qu’un début de la libération de la parole des femmes ! Maintenant, il y a le #maintenantonagit qui est un appel aux dons pour que les victimes puissent se défendre car il faut de l’argent pour aller en justice !

Si j’en avais eu de l’argent, j’aurais attaqué mon pédophile au Civil car les faits étaient prescrits au Pénal lorsque j’ai porté plainte. J’ai ses aveux signés par lui mais je n’ai pas droit à l’aide juridique ! Par contre, je viens d’avoir une idée : demander à une Association de porter plainte au Civil pour moi si elle veut bien engager de l’argent !

L’argent est crucial pour avoir une chance de les envoyer en taule ses porcs. J’espère que la Fondation des Femmes, qui est à l’origine de ce nouvel # et dont les vedettes et les stars permettent d’en parler dans les médias, recevra des dons qui permettront aux victimes d’obtenir justice ! Et je ne parle pas des Millet, Deneuve, Lahaie et cie, pour les vedettes et stars que je mentionne, mais de vedettes et stars violées qui se mobilisent pour les victimes !

Il faut y croire aux changements de mentalités et faire confiance à Marlène Schiappa qui prend beaucoup de risques car les pervers rodent !

Merci encore Révolution 30 pour votre témoignage qui apporte sa pierre à l’édifice ! De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
4 années plus tôt
Répondre à  amiencarton

Chère Amiencarton,

Merci pour votre réponse. Je vous ai dirigée vers le témoignage d’Iris, car il est bon de savoir que l’on est pas seule et que l’on peut reprendre les rennes de sa vie en portant plainte, même si l’on sait que la plainte sera classée, car ce violeur aura désormais une épée de Damoclès au dessus de sa tête et s’il recommence, votre plainte l’enverra en taule.

Il n’est pas trop tard pour vous ! Portez plainte ! S’il recommence, vous aurez la joie de le voir puni ! Ça vaut le coup, non ?

Ne craignez pas la diffamation même si vous n’avez pas de preuves, car c’est votre parole contre la sienne et s’il vous attaque, peut-être alors aurez-vous un de vos ex-amis qui changera d’avis et vous soutiendra car il comprendra que l’on ne porte pas plainte si l’on n’a pas des raisons de le faire !

Vous pouvez rencontrer des juristes au CIDFF (Centre Information des droits des Femmes) et c’est gratuit. Il y en a dans toutes les villes.

Faîtes en sorte de le punir, il ne doit pas s’en tirer à si bon compte ! Sinon ce pourri violera d’autres femmes.

Soyez courageuse ! Portez plainte !

Soyez sûre que je vous comprends et que je suis de tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Yatangaki_Divine
Yatangaki_Divine
3 années plus tôt

Si tout le monde avait bu avec modération tu n’aurais pas eu de souci.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lyly
Lyly
7 mois plus tôt

J’ai vécu quasiment la même chose ce week-end alors que je dormais avec mon conjoint, je pensais que c’était lui qui venait pendant que je dormais j’étais très alcoolisé et mon conjoint aussi. Et j’ai senti que ce n’était pas comme d’habitude j’ai repris conscience et malgré mon manque de force la personne a compris qu’il fallait arrêté car j’ai dit tu me fais mal (j’étais à peine consciente). Mon conjoint lui, trop saoul ne s’est même pas réveillé ! Je lui en ai parlé le lendemain on ne sait pas quoi faire car porte plainte alors que je n’ai quasi pas de souvenir c’est compliqué ?! Je sais juste qu’une personne est venu sur moi m’a arraché mon collant et a tenté une pénétration qui m’a fait mal et m’a fait reprendre conscience un quart de seconde… Comment peut-on se reconstruire ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME