Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Agressée par mon “ami”

Je le connaissais depuis 4 ans, nous avions fait nos études ensemble, nous avions un groupe d’amis en commun. J’avais une confiance totale en lui. Il m’a agressé sexuellement après une soirée au cours de laquelle je l’ai repoussé et dit que je ne voulais pas plus que de l’amitié avec lui. J’avais 21 ans. Ses amis ne m’ont pas cru et c’est la chose qui m’a fait le plus de mal. J’ai sombré dans une énorme dépression. Je les ai supplié de me croire, car je ne supportait pas qu’on me prenne pour une menteuse. Je ne voulais pas raconter les détails de l’agression, mais j’ai fini par le faire pour qu’ils me croient. À la fin de mon récit ils m’ont dit qu’ils me croyaient à 20%, et l’autre à 80%. Et qu’ils resteraient amis avec lui que ça me plaise ou non. La personne qui m’a agressé m’a ensuite contacté pour me dire que ses amis avaient été dégoûtés par mon récit, que j’étais dégueulasse, que j’avais raconté un nombre de détails hallucinants et qu’il n’y avait pas pire pour faire fuir des mecs. J’ai honte. Je ne voulais pas qu’ils soient dégoûtés par moi, j’ai juste raconté les détails pour qu’ils me croient. C’est moi qui ai subi ce viol et c’est moi qui suis dégueulasse. C’était il y a 7 ans. Je suis complètement détruite, ma vie est un enfer depuis.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gfyyyy
gfyyyy
1 mois plus tôt

C’est lui le dégoutant pas vous je le réécris, ils sont fin psycholgue et peuvent manipuler ainssi leurs proie facilement, vous n’êtes ni sale, ni crade, c’est lui.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anais
Anais
1 mois plus tôt

Bonsoir vous avez eu la preuve bien que déchirante que même ce que vous pensez ami avec vous on étai indifférent, car pour beaucoup un viol c’est avec un inconnu point. La réalité à toujours déranger en famille mais aussi en amitié de nombreuse prévention et des mythes détruit à ce sujet, c’est une question de mentalité mais y a des personnes bien et à l écoute c’etai il y a 7ans depuis en avez vous parler à d’autre personne de votre entourage ou un psy?

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme12
anonyme12
30 jours plus tôt

Merci pour votre retour. Oui mes amis m’ont dit que je ne me rendais pas compte des mots que j’utilisais (viol) et qu’il y avait des gens qui étaient vraiment violés tous les jours. Ça m’a détruit. Ce monstre a raconté que je l’accusais de viol par vengeance car il n’a pas voulu de moi (alors que c’est moi qui n’ai pas voulu de relation avec lui). Ils m’ont dit que j’étais monstrueuse. J’en ai parlé à un psy qui m’a dit que cet ami avait eu une pulsion sexuelle car attiré par moi, et qu’une pulsion, ça ne se contrôle pas. Je ne suis absolument pas d’accord, nous ne sommes pas des animaux. Je n’en ai plus jamais reparlé à personne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme12
anonyme12
30 jours plus tôt

Merci pour votre retour. Je ne comprends pas pourquoi c’est moi qui suis sale alors que j’ai subi le viol. Ce monstre m’a dit qu’il m’en voulait car j’aurais dû lui mettre des gros coups de poing pour qu’il arrête, que c’était de ma faute. Et que comme j’avais plus de 18 ans il avait le droit de me toucher et que ce n’était pas un viol ! Je me sens coupable de ne pas voir vu depuis 4 ans que c’était un psychopathe. Il était réserviste à l’époque, son entourage est consitué de gendarmes. Il m’a bien dit que je n’avais aucune chance si je voulais porter plainte. Je n’ai plus confiance en personne. Je suis écoeurée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme12
anonyme12
30 jours plus tôt

Bonsoir. J’en ai parlé à un psy 2 mois après l’agression, quand j’ai réalisé. Il m’a dit que cet ami avait eu une pulsion, et qu’une pulsion ça ne se contrôle pas. Que de mon point de vue c’était une agression, mais que du point de vue de cet ami ce n’en était pas une. Je n’en ai plus jamais parlé à personne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME