Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Agir

Bonjour à tous, à toutes. De 18 à 78 ans nous rencontrons des prédateurs. J’en ai rencontré au travail, en cours, dans des soirées… Les cicatrices physiques et morales font mal. Témoigner ne suffit pas. Ces mauvaises personnes sont multirécidivistes. Le mal qu’elles nous ont fait n’est rien comparé à notre incapacité à les empêcher de nuire à nouveau. J’ai réussi par des moyens légaux à signaler l’un de ces agresseurs mais la procédure a été longue et douloureuse pour moi. ça ne l’a pas empêché de continuer à faire des victimes Je cherche un moyen pour faire de la prévention. Ne peut-on utiliser ce site ou un autre, pour proposer une aide, avertir du danger ? Devons-nous continuer à subir sans rien pouvoir faire. Je le répète : ces personnes sont multirécidivistes et il serait facile de les contrer en signalant ne serait-ce qu’un lieu, un mode d’action, un âge…. Je ne suis plus toute jeune et désespère de voir que rien ne peut empêcher ces personnes de continuer à faire du mal.
Témoigner ne suffit pas. Il faut pouvoir contrer une nouvelle agression. Il n’est pas possible de donner un signalement sur internet, mais ne peut-on laisser un moyen d’être contacté pour pouvoir avertir… Quelqu’un a-t-il une proposition ?
Merci

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Marie Helenepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie, vous avez raison d’aborder cette question de la répression des prédateurs sexuels multirécidivistes qui dans le cadre actuel bénéficient d’une quasi-impunité. Hélas les lois sont longues et difficiles à changer, mais des progrès considérables ont été faits en termes de dispositifs institutionnels et juridiques. Visitez le site du Haut Conseil à l’égalité femmes hommes et le twitter de Marlène Schiappa. Maintenant il existe de plateformes de signalement des violences sexuelles et sexistes, le mouvement noustoutes et ce site qui permet à celles qui sont perdues, démolies, ravagées de trouver une aide grâce au dévouement des membres du site. Je peux vous donner des liens si vous m’en faites la demande formelle.
Cependant ce que vous mentionnez n’est pas la vocation du site, bien que rien n’empêche d’en discuter dans le forum: vous pouvez vous inscrire et suggérer un fil de discussion et d’échange.
Par contre, ce qui semble se rapprocher de ce que vous recherchez est bien l’association PARLER de Sandrine Rousseau dont l’objet est de soutenir les femmes victimes de prédateurs pour les envoyer en zonzon en permettant de retrouver les victimes puis en se portant partie civile devant les tribunaux. Vous trouverez le site sans difficultés, vous pourrez ainsi la contacter, vous également le réseau « le point noir », signe de détresse des femmes persécutés par des tortionnaires: les personnes impliquées peuvent leur donner de l’aide (un point noir dans la paume, signe discret mais terrible), voyez le site.
Vous pouvez aussi consulter le site France Victimes, dans la section ressources il y a une liste impressionnante de liens utiles.
Merci de votre témoignage, bonnes fêtes de fin d’année, courage et soutien !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Marie Helene
Membre

Mais qu’est-ce qui nous empêcherait de NOMMER nos agresseurs .
Vous dites qu’on ne peut pas donner un signalement sur internet ?
Qu’est qui nous empecherait de nommer Pierre, Paul ou Jacques sur le site Balance ton Porc . Notre commentaire serait-il censuré ?
J’ai été agressée il y a longtemps , j’ai envie aujourd’hui de témoigner en citant le nom de mon agresseur

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Marie-Hélène, je comprends parfaitement votre irritation, je vais donc clarifier mon propos afin que vous puissiez témoigner comme vous l’entendez. Le problème principal de tout cela se situe sur le plan légal. Le risque est que si dans votre témoignage vous nommez ou permettez d’identifier votre agresseur, celui-ci ou une de ses connaissances pourrait attaquer le site et vous-même en dénonciation calomnieuse. C’est pourquoi il faut être très prudente dans votre récit. Il convient donc de ne pas donner ni signe ni indice qui pourrait permettre d’identifier une personne. Dans le doute, l’administrateur du site choisira ou nom d’effacer votre témoignage. Par contre, vous pouvez changer son identité (en le précisant), ou bien vous dispenser de le nommer. Cela c’est sur le site. En dehors du site, dans les réseaux associatifs ou sur la plateforme de signalement des agressions sexuelles vous pouvez révéler son identité mais pas sur le site. Je peux vous assurer que de nombreux témoignages ont dû être effacés à cause de cela, c’est pourquoi nous veillons ici à vous prévenir de ces risques.
Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.