Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Abus , trahison et discrimination sociale

J’ai une belle-soeur d’origine Dano-Suédoise, femme de mon frère, qui a séjourné lors de son adolescence dans un pensionnat dit « de bonne famille » en Suède. Elle m’a dit à plusieurs reprises que ce dont elle a été témoin en ces lieux l’ont amené à se promettre à elle-même de ne jamais laisser quelque aristocrate ou fils d’homme d’affaire que ce soit de l’approcher.
Elle ne m’a jamais donné beaucoup de détails mais m’a lâché un jour que dans ces écoles « des hommes font croire à certaines jeunes filles des choses fausses sur la sexualité afin d’obtenir ce qu’ils veulent » et m’a dit des faits dont je n’ai pas su que croire ceux-ci m’étant apparus exagérés.
Jusque l’année 2002. Ce jour là ,c’était à Vevey au bord du lac Léman, une jeune adolescente qui m’a dit avoir 16 ans et demi m’a adressé la parole m’a expliqué qu’elle était en vacances chez sa mère et qu’elle vivait sinon dans un pensionnat de « bonne famille » en Ecosse. Elle m’a demandé en cours de conversation: « est ce que vous faites mal à votre copine dans vos actes amoureux ». Pensant que j’avais à faire à une ado ayant pour petit ami un mec éduqué sexuellement par internet et donc pas une lumière je ne me suis pas attendu à ce qu’elle m’a répondu lorsque je lui ai dit: « non, du moins pas que je sache, pourquoi? Ton petit ami est maladroit? » – « Oui! Il m’attache et il me fouette et c’est toujours plus douloureux! » J’en ai avalé de travers! Et lorsqu’elle m’a dit qu’il avait la trentaine et qu’ils étaient ensemble depuis ses 15 ans, j’ai eu du mal à garder mon calme, je lui ai dit que la place de ce type était en prison, ce qui n’a pas été très psychologue de ma part car elle a commencé à se rétracter car elle ne voulait pas que cet homme finissent en prison « à cause d’elle ». Elle s’est alors éloignée, mais comme elle m’a décliné son identité comme étant d’une famille connue du cinéma, ce que j’ai vérifié comme vrai ensuite, j’ai écris à sa mère ainsi qu’à la police Ecossaise concernée.
Je n’en ai eu aucune nouvelle jusqu’en 2009 puisque je l’ai rencontrée à nouveau dans la même ville. Nous nous somme reconnus et notre conversation ,car elle s’est à nouveau ouverte, m’a révélé que rien n’a été fait pour son cas .Elle m’a confié un peu gênée qu’elle avait menti à sa mère dans le passé, suite à ma lettre s’inspirant de ce que je lui ai dit en 2002 sur des rapports sains entre homme et femme afin de cacher les faits. Ce qui m’aurait valu des ennuis elle en était consciente.
Je ne donnerais pas tous les détails de cette conversation car c’est trop glauque mais celle-ci m’a révélé que non seulement sa manipulation n’a pas été corrigée mais aussi, que cette jeune femme n’a eu que des petits amis qui en ont profité, lui faisant croire que ce qu’on lui a expliqué dans ce pensionnat était normal .
On lui a fait admettre une théorie déclarant entres autres que « les hommes ont des hormones qui les rendent incontrôlables et qu’il vaut mieux ne pas les contrarier  » et c’est à tel point que lorsque j’ai évoqué la libération de Bertrand Cantat trouvant ce fait potentiellement dangereux elle m’a répondu que selon elle il n’aurait jamais dû être emprisonné car non responsable de ce que ses hormones lui ont poussé à faire.
M’étonnant qu’aucune fille ne lui ait dit la vérité je lui ai posé des questions à ce sujet. Ses réponses m’ont révélé qu’elle n’était pas la seule fille de ce pensionnat dans ce cas.
J’ai dû alors beaucoup argumenter pour démentir les fausses affirmation qui lui ont été faites et j’ai tant bien que mal réussi, mais par contre, je n’ai pas pu la convaincre de dénoncer ses abuseurs, elle avait peur de la réaction de sa mère sur son petit-ami du moment, que celle-ci détestait déjà m’a-t-elle dit. Même d’évoquer les autres filles victimes n’y a pas suffit. Ce qui m’a déçu
Je n’ai ensuite plus eu de contact mais ai compté sur son empathie et son bon sens.
Deux ans plus tard j’ai commencé à recevoir des e-mails sous fausse identité d’une personne visiblement inquiète de ce que je pouvais faire. Ces courriels ont d’abord essayé de me faire croire que cette jeune femme est spéciale et qu’il n’y a de culpabilité que chez elle. Puis comme j’ai fait remarquer au dindon à l’autre bout que je n’étais pas une ado facile à manipuler mais un grand garçon capable de lasser ses chaussures lui-même, ces mails sont devenus de plus en plus menaçants. Comme mon interlocuteur était sans doute un acteur (auquel je pense) je ne m’en suis en rien inquiété, les acteurs étant selon ma définition et dans le meilleur des cas des bons à rien se faisant de l’argent et une notoriété sur la vie et la mort des autres, sans toute fois avoir le courage de la vérité.
Mais j’en ai déduit qu’il pourrait y avoir des conséquences graves pour des tiers. J’ai alors une nouvelle fois écris à sa mère, d’une manière moins aimable que la première fois, afin qu’elle agisse, ainsi qu’à la flicaille Ecossaise.
Et devinez un peu? Sachant que je suis de la dite « classe ouvrière » ? …Ouii! J’ai été accusé de « contrainte », « menaces » et « d’atteinte à l’honneur » ! La fille a continué à mentir pour protéger des crapules de son milieu mais n’a pas hésité à agir à l’encontre de ses camarades et au mien. Alors que j’ai écris trois lettres sur papier afin justement d’éviter toute manipulation par internet, que je suis resté parfaitement silencieux pendant deux ans et que j’ai été menacé , du moins si ça n’avait pas été un de ces lâches d’acteur j’aurais pu avoir peur pour ma vie. J’ai même été accusé d’un harcèlement sur internet dont je n’ai pu constater aucune trace ensuite , à ce sujet je m’interroge, est-ce la fille qui a menti afin de me décrédibiliser ou est-ce la personne qui m’a menacé par mails qui s’est fait passer pour moi.
Par contre les deux inspecteurs Suisses qui m’ont entendus étaient d’accord sur le fait de tirer cette affaire au clair en faisant passer cette jeune femme devant des experts psy afin qu’ils puissent reconnaître la vérité, mais ça n’a pas été fait. Pour échapper à la prison ,je vous jure que c’est vrai, j’ai dû écrire au président du tribunal afin de dénoncer l’attitude et les méthodesde la procureure chargée du dossier ,elle s’est fait sonner les cloches, mais ça a été chaud pour mes fesses, mais rien n’a été fait pour ce cas…on m’a bien dit qu’on ne pouvait pas forcer les témoignages, ce que je n’ai pas fait….
…Il faut dire que l’Europe fait partie de ces contrées encore organisées en pyramide sociale, comme les animaux, avec l’élément alpha au sommet , les serfs tout en bas et énormément de discriminations sous tous prétextes entre deux.
Tous les macaques naissent libres et égaux en droit et rivalisent ensuite afin de former une pyramide sociale, c’est une vérité zoologique. Pire encore les Britanniques ont une reine mère, comme les fourmis!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si