Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Abus sexuel par mon psy

Bonjour à tous,
Mercredi soit, je suis allée à mon rdv habituel chez mon psychothérapeute, que je vois depuis seulement 1 mois et demi. Nous avions convenu de faire une séance de méditation donc c’est ce qu’on a fait mais avant ça, il m’a demandé de le rejoindre dans la cuisine de son cabinet pour me faire une tasse de thé.

Puis, la séance de méditation terminée (elle a duré 15 minutes), il m’a proposé de me faire un massage d’environ 30 minutes. J’ai trouvé ça bizarre, mais il avait tout le matériel nécessaire pour faire des massages alors je me suis dit qu’il avait l’habitude et que cela faisait parti de son boulot alors j’ai accepté. Il m’a demandé si je souhaitais prendre une douche avant et ne sachant pas vraiment où me mettre, j’ai accepté et j’ai pris une douche de 5 min et il m’a donné un peignoir…

Une fois sortie de la douche, il me demande si je suis pudique et si je suis sensible des seins. Je lui réponds que oui face à des hommes que je ne connais pas je suis pudique et que non je ne suis pas sensible des seins. Il me rassure en me disant que tout va bien se passer.

Je me laisse faire et m’allonge sur le ventre. Il commence à me masser et à me faire des remarques déplacées sur mon physique du type “il faudrait faire du sport pour perdre ce petit ventre” ou “avec les seins que vous avez vous devez avoir du mal à trouver des soutiens gorges à votre taille” ect… je n’ose même pas répondre. Ensuite, je me mets sur le ventre (j’étais presque nue, je n’avais que ma culotte sur moi) et il me dit “je suis désolé j’ai chaud, je vais enlever ma chemise”. Ce qu’il a fait sans me demander mon avis et j’ai failli vomir face à cette vision d’horreur. Il a continué le massage tout en me parlant et en me disant de regarder ses tatouages sur le torse ect… j’étais terrorisée. Il commençait donc à me masser un peu partout jusqu’à arriver au niveau de ma poitrine où il s’est arrête au début en me disant pardon car il l’avait frôlé puis il a continuer à masser ma poitrine sans aucune scrupule et sans que je lui demande quoi que ce soit. Je n’ai rien dit car j’avais très peur et je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait. Ensuite, après m’être rhabillée, il me dit “la prochaine fois, mettez un string ;))

Aujourd’hui, j’ai encore du mal à comprendre ce qu’il m’est arrivé, je ne sais même pas si je peux considérer ça comme un abus ou une agression sexuelle, je ne sais plus où me mettre ni quoi penser. J’ai besoin de vous afin de me faire ouvrir les yeux ou comprendre certaines choses.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SOSO
SOSO
2 mois plus tôt

Parler en a la police nationale.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Zaragan
2 mois plus tôt

Bonjour,
Il n’y a absolument rien de normal dans ce que vous témoignez. Son comportement n’avait rien de professionnel ou de respectueux. Ce que vous avez vécue est effectivement une agression sexuelle. Une agression sexuelle peut être aussi commise par surprise, ce qui correspond à votre situation : vous ne vous attendez pas à ça. Pour être plus précise, c’est une infraction avec circonstance aggravante : il a abusé de son autorité pour commettre ces méfaits. D’ailleurs, les remarques déplacés sur le physique peuvent être considéré comme du harcèlement sexuel, ou au moins des outrages sexistes et sexuels. (c’est la même chose sauf qu’il n’y a pas de répétition). Même en étant un professionnel de santé, il a pour devoir de respecter le consentement de ces patientes. Le code de déontologie médicale exige que le consentement du patient doit être “libre et éclairé”. Autrement dit, le patient doit donner son consentement après avoir reçu préalablement du médecin une information claire, complète, compréhensible et appropriée à sa situation. Il ne doit pas y avoir de contrainte ou de pression (cela peut être morale). Il a enfreint toute règle établie. De toute façon, rien ne justifie qu’un médecin (notamment un thérapeute) masse la poitrine d’une patiente…

Ce n’est surtout pas de votre faute. Vous n’étiez pas consentante… Si vous n’avez pas réagit, c’est aussi parce que vous ne le pouviez pas. Vous étiez sans doute en état de sidération. En gros, lorsqu’on vit un évènement incompréhensible et terrifiant, notre cerveau nous paralyse partiellement ou totalement pour nous protéger. D’ailleurs, la plupart du temps, l’agresseur fait en sorte de provoquer cet état chez sa victime pour la rendre vulnérable… Vous pouvez trouver quelques info sur internet à ce sujet, notamment à travers le docteur Muriel Salmona qui a fait des vidéos, des articles….
Les agressions sexuels comme toute violence peuvent entraîner de lourdes conséquences sur la santé et sont pénalement répréhensible. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, avez besoin d’aide (juridique, psychologique…) ou simplement de parler, n’hésitez pas à contacter des associations et des lignes d’écoute. Elles ont l’habitude d’écouter les personnes victimes et ne vous jugeront pas. Elles pourront ainsi vous rassurer, répondre à vos questions, vous orientez vers des structures d’aide, voir vous accompagner dans vos démarches.
Pour une information voir accompagnement juridique, je vous invite à contacter l’AVFT (qui s’occupe aussi des cas comme le votre). Sinon, le site Arrêtons les violences, recense la plupart des associations contre les violences sexuelles et sexistes. Il vous permet aussi d’accéder au signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes. Il est géré par des officiers formés, et peut donc vous aider pour le dépôt d’une plainte. Normalement, vous pouvez aussi signaler votre agresseur à l’Ordre des médecins (renseignez-vous sur leur site, rubrique “mes droits”, onglet “soutien aux victimes”).

J’ai conscience que toute ces informations peuvent sembler indigestes (ce n’est peut-être pas ce que vous souhaitez pour l’instant). Sachez juste que ces ressources existent et qu’elles sont à votre disposition en cas de besoin.

Bon courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



Loupiotte
Loupiotte
2 mois plus tôt

Agression sexuelle avec attouchements commise par un ascendant (personne abusant de son autorité donné par sa fonction de soignant sur vous); Faites un signalement au plus vite du prédateur à la police (en prenant rendez-vous et en étant accompagnée c’est mieux), et si vous arrivez à trouvez d’autres victimes, portez plainte. Courage ! 🙂

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anko
Anko
2 mois plus tôt

Heu… À la lecture de ton témoignage, c’est clairement une agression sexuelle ! Tu dis que tu as eu peur, que tu n’oses pas dire non… il a abusé de sa posture de praticien, mais un médecin ne ferais jamais de remarques sur ton physique, ta manière de t’habiller, n’enlèverait sa chemise comme ça, ni ne te masserai les seins ( passe encore si c’est pour une palpation ou une mammographie, sinon c’est non !)… C’est de l’abus pur et simple, et je te conseillerais de porter plainte et de ne plus du tout retourner le voir. Bon courage à toi

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME