Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Abus, mal être, couple

Je suis sortie avec un garçon. Je n’ai jamais été amoureuse de lui. Seulement il a su me toucher et j’ai voulu lui apporter mon aide, du réconfort. Il était dealer, il avait 16 ans. J’en avais 15. Il avait une histoire de famille compliqué avec ses parents. Vénérant son père qui pourtant l’avait quitté et ne supportant pas sa mère au point de parfois faire acte de violence et l’insulter de noms terribles. Mais il était touchant aussi. Il ne se sentait pas bien dans cette société bancale. Et moi non plus. Il était cultivé, jouait de la guitare presque prodigieusement. A quoi bon vous dire ça…peu importe.
Je suis sortie avec lui. Je suis allée chez lui. Et puis il a commencé à me toucher, je n’avais jamais rien fait de cet ordre. J’étais désorientée. Je ne voulais pas, mais je n’osais pas dire non. Allez savoir, j’ai toujours eu peur de décevoir l’attention qu’il me portait. Alors je me suis laissé faire. La première fois, il a embrassé ma poitrine et j’ai pleuré, en silence. Il la vu et m’a demandé si c’était de plaisir. Je vous jure, cette question, j’aurai pu la vomir. Mais je n’ai rien dit.
Et puis il a voulu me sodomisé, j’ai osé dire non, encore et encore. Et toujours il insistait. Finalement j’ai accepté, j’ai pensé que si je lui donnais ce qu’il voulait il passerait à autre chose. Qu’il ne m’embarasserait plus avec cette question.
Je me suis sentie affreusement mal après ça. Je me suis morfondue, j’ai réfléchi. Beaucoup réfléchi. Et je l’ai enfin quitté.
J’ai conscience que tout ceci n’a rien d’un viol ou d’un harcèlement. Seulement je crois, qu’étant si jeune, il a su profité de mon manque d’aise pour ce qui est de dire honnêtement les choses. Celles que je veux et celles que je ne veux pas.
J’ai écris tout ca pour moi. Je ne l’ai jamais dit, à personne. J’ai bien trop honte de ce qui s’est passé.
Mais surtout, j’ai écrit pour vous dire. A toutes celles qui se reconnaissent ici : dites non, n’attendez pas que les regrets vous possèdent et vous poussent à réagir. Réagissez dès l’instant ou cela est nécessaire. Dites non.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Frédéric
Frédéric
4 années plus tôt

D’où l’absolue nécessité d’une éducation sexuelle complète à l’école. Et l’éducation sexuelle, ce n’est pas une simple question de tuyauterie réservée aux profs de SVT… En ce sens, l’enseignement français est coupable de très graves manquements… Il y a d’énormes incompétences aux plus hauts niveaux…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME