Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Abus de pouvoir

Prise de violentes crampes d’estomac inexpliquées vers 12h30 , je me vois mal prévenir la cadre de santé de mon service que je ne serais pas là à 13h30 . Cette conscience professionnelle et ce fichu sentiment de culpabilité que cultive nos hiérarchies …
Bref, je me dis que si ça ne va pas mieux, je descendrais aux urgences. Effectivement, au cours des transmissions, je ne tiens plus et mes collègues me conseillent d’aller aux Urgences. J’y vais, bilan sanguin, questionnaire du médecin qui me demande si je fumes , “non , je viens d’arrêter “, me demande si mon mari fume “oui “, me conseille de le quitter, l’accuse d’être criminel etc… Bizarre … Finalement m’envoie faire une radio de l’abdomen. Je lui demande si elle lui semble normale. Il me dit d’un air arrogant : “Tu veux savoir si ton stérilet est toujours en place !”
Je ne comprends pas son attitude mais … c’est un médecin. Il m’envoie ensuite faire une fibroscopie, reste avec moi tout le temps de l’examen, sourit en me regardant subir l’examen. Je me sens humiliée déjà à ce moment, très mal, toutes ces questions, cette attitude, mince il n’y a pas que moi à soigner dans cet hôpital, qu’il me lâche !!!
Au final, je retourne au travail après la fibroscopie, la gorge encore toute anesthésiée, marche ou crève ! Il est environ 16h30.
Vers 19h, il appelle mon service, il demande à ce que je descende à nouveau. Je suis tétanisée !!! L’infirmière de mon service me dit qu’il faut que j’y aille, il veut me faire un électrocardiogramme .
Je descends inquiète, je sens que ça n’est pas normal. Je demande à l’infirmière des urgences de me le faire, je suis effrayée, je l’entends arriver, j’ai peur. L’infirmière a eu le temps de me faire l’électrocardiogramme, Ouf ! sauvée ! Erreur, il arrive, s’assoit sur le bord du brancard juste lorsque je remettais ma bretelle de soutien-gorge en m’aidant de la chemise ouverte pour me cacher. Il me l’arrache et m’ordonne d’enlever tout de suite mon soutien gorge. “Il” doit m’ausculter ! En fait dans un silence glacial, il reste là à me “matter” les seins sans m’ausculter. J’ai envie de vomir. Je me sens honteuse, humiliée ! Mais pourquoi moi ? Plein de questions … qu’est ce que j’ai fait ou eu comme attitude pour qu’il se permette ce comportement ???
J’ai terminé ma journée à 21h15 mais je n’ai pas pu aller travailler le lendemain, ni de la semaine. J’étais honteuse .
Merci à mon médecin traitant qui m’a beaucoup aidé psychologiquement. Qui m’a dit de retourner au travail la tête haute, que c’était à lui de la baisser et que s’il n’était pas capable de maitriser ses pulsions de changer de métier et de prendre du bromure.
Mon médecin m’a tout de même fait constater que mon attitude était hélas typique des femmes violées qui se posent cette question : “Mais qu’ai je fait ou dit pour que cet homme ait cette attitude avec moi “.
RIEN ! Ces hommes sont des prédateurs, nous sommes leurs proies …
Je suis aide soignante, je n’oublierais jamais

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jécoute
Jécoute
4 années plus tôt

Merçi de ce témoignage – cela confirme notre décision de ne plus se faire toucher par des docteurs hommes. On le saura à l’avance.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME