Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

A toi controleur de la SNCB

A toi, le contrôleur qui m’a mise la peur au ventre. Alors que je prenais le dernier train depuis Louvain la neuve, en direction de Bruxelles.
Ce jour là, je rentrais chez moi. Je venais de voir des amis et la soirée s est bien terminée. Arrivée à la gare, je voulais acheter un ticket, mais les guichets et les automates étaient fermés. Alors dans ce cas, normalement, on est autorisé à acheter un ticket dans le train sans supplément.
Je monte alors dans le train, un omnibus (un non direct qui fait tous les arrêts). J avance alors vers le contrôleur qui était tout devant pour lui dire que je n avais pas pu prendre de ticket et que donc je viens en chercher un (car ne pas prévenir rajoute 60€ au prix d’un ticket). Il me dit pas de soucis, assie toi là (il me montre ou m’asseoir) et il me dit quil revient le faire un ticket. Donc il s en va. Puis quelques temps après il revient.
Il me dit que ce n est pas nécessaire de me faire un ticket car c’est le dernier train et quil me laissait le trajet gratuit. Du coup, je me rassie ou j étais. Il vient s asseoir a côté de moi et il me parle de son métier. J appréciais la discussion car je découvrais la profession et quelques petites choses. Donc il ma montrer comment tout fonctionnait. Ensuite a un moment, il  devié en me demandant de m asseoir sur ses genoux. J’ai tout de suite senti que ça n allait pas le faire. J’ai refusé. Il ma alors comme tiré pour que je m asseois sur lui. J étais assise côté fenêtre et lui a côté de moi. On était sur un emplacement a 4. De la je me ss levée et en me levant il ma tiré sur ses jambes , à tout de suite mis ses mains sous mon t-shirt  et ma pressé les seins. Puis j’ai tenté de me débattre et de me lève. J’ai crié mais le train était quasi vide et je pense que le peu de personnes restantes étaient au fond du train. Il me dit alors « si tu ne veux pas, je te fais descendre du train au prochain arrêt. De toute façon tu es en irrégularité » Sachant que c était le DERNIER train, que les arrêts ou s arrêtait le train étaient TOTALEMENT désert et sans lumière. Je me suis alors rassise. Il a continué à me faire ses attouchements. Je me débattait toujours mais avec moins d insistance, car il m avait déjà menacer de me jetter en dehors du train. Et je n aurais pas su comment rentrer etc. Ensuite nous sommes arrivés à BRUXELLES MIDI, le contrôleur ma demande d attendre pour prendre mon numéro de téléphone mais je ne voulais pas. Dieu merci, en arrivant sur le quai, pile à la porte ou on descendait, 2 autres contrôleurs étaient la et se sont alors mis à discuter avec mon agresseur et j’ai tout de suite en profiter pour filer à toute vitesse et ensuite a courir de peur quil ne me rattrape. Mon coeur battait a 10.000, mes jambes tremblaient, mon ventre se nouait…
Arrivée à la maison, j’en ai parlé à un de mes amis que je venais de voir, et il me dit « oui, on en parle après .. » par la suite il n’a pas pris la chose au sérieux et jusqu’a aujd, je lui en veux. Je lui en veux de ne pas avoir pris le temps de m’écouter. Si j avais été violée, il m aurait également laissé? Ça fait quelques années, 6 ans que c’est arrivé mais je n oublie pas. Je suis une jeune femme de aujourd’hui, 25 ans.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, c’est monstrueux cet abus de pouvoir sur une jeune femme en situation délicate. Je vous conseille de lire le post intitulé « Honte famille », une intervenante maintenant partie du site a trouvé une longue liste d’adresses d’aides aux victimes pour la Belgique. Pour ma part je vous invite vivement à consulter au moins pour évaluer l’ampleur du traumatisme laissé par cet immonde abus assortie d’une agression sexuelle. Toutes ces agressions peuvent laisser un noyau dépressif qui peut vous pourrir la vie, donc vraiment, allez consulter. Votre amie a été trop légère aussi, vous étiez dans une situation très risquée.
Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.