Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

à cette âge là on ne comprends pas que c’est un viol

Bonjour,
J’avais 15 ans, un mec de 25 ans me propose d’aller en rave party, j’accepte. Il me donne de la drogue, j’étais paumée, j’étais une jeune ado, j’accepte. je repars défoncée chez moi et je le recroise 3 jours après. il me propose de m’apprendre à mixer sur des platines chez ses parents j’accepte…il me sert du whisky , une bouteille qu’on boit à 2. Et là il a un rapport sexuel avec moi. J’étais incapable de dire quoi que se soit. j’étais paralysée et complètement ivre. je n’ai pas été capable de lui dire non, j’avais l’impression d’être obligée, que ça se passait comme ça..c’était la 2ème fois de ma vie que j’avais un rapport sexuel.Je ne savais pas ce qui m’étais arrivé. j’en ai parlé à des amies qui m’ont dit que c’était un viol et de l’abus de mineur. une des filles a propagé la rumeur au lycée comme quoi il m’avait violé dans une ruelle. il est venu tous les jours pendant 6 mois à la porte en m’insultant et en me disant qu’il allait me casser la gueule. j’étais victime et coupable. j’ai du dire à tous le monde que c’était pas vrai pour ne pas avoir de problème avec lui et parce que j’avais honte. c’était horrible. j’ai commencé à prendre de la drogue à ce moment là. je pense vraiment que cet épisode à radicalement changé ma vie et m’a clairement traumatisé. je l’ai occulté pendant longtemps et ça m’est revenu quand j’ai eu 21 ans et que j’ai tout arrêté….je me suis souvenu de tout. il y a 5ans,le mec en question à croisé sa copine en train de discuter avec un ami. il a sorti sa copine du bar, lui a cassé la mâchoire et des côtes. malgré les réticences de la famille, elle vient d’avoir un enfant avec lui…..Quand j’avais 20 ans je suis sortie avec un mec qui me battait et avait un vrai comportement de pervers narcissique. (il a cassé le nez à 2 filles après moi).Après tout ça, la séduction et la sexualité n’ont pas toujours été évidente. j’ai toujours eu de gros problème avec ma sexualité jusqu’à mes 24ans jusqu’à ce que je rencontre un garçon formidable avec qui je suis sortir 2 ans. . avant ça je n’avais pas de plaisir et je vivais ça comme une obligation, une violence, et une domination de l’homme.j’ai toujours très mal vécu mes expériences d’un soir et j’en ai pas eu des masses d’ailleurs. aujourd’hui j’ai 32 ans, j’ai un amoureux magique et une sexualité normale, pas très excentrique mais pleine d’amour et de tendresse. Il y a 5 ans j’étais dans un café et je discutais avec des amies et des filles que nous venions de rencontrer. Une fille venait de se faire violer. nous nous sommes rendu compte que nous étions toutes les 7 victimes d’un viol ( dont une prof de français, une kiné, une éducatrice spécialisée, une chanteuse. ..) j’ai eu une bonne éducation, j’ai un master et d’autres formations, j’ai un bon poste, j’ai voyagé partout…. peu importe d’où l’on vient, y a un problème d’éducation. on nous apprend à accepter l’inacceptable , la honte,l’obligation, la domination. Je suis libre, je me déconditionne. mes enfants le seront aussi. courage à toutes et tous….

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
CielorangeLiloCatoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Anonyme,

Ce que je constate dans votre récit, c’est l’absence de vos parents ! Ce qui induit une ado paumée et une cible de choix pour tous types de prédateur !

En effet, l’ado n’ira pas trouver ses parents pour leur raconter qu’elle s’est faite violer et encore moins quand elle subira des menaces et des intimidations pour la faire taire ou se rétracter !

Ce que je constate aussi, c’est qu’un violeur impuni, fait pire à la suivante !

Vous auriez pu vous retrouver sous l’emprise de cette pourriture et être cette jeune femme enceinte de son bourreau !

Vous avez eu de la chance, pas elle ! Zut alors ! C’est ballot !

Vous avez à nouveau fui vos responsabilités concernant l’immonde brute avec laquelle vous sortiez et le cogneur impuni a fracassé le nez de deux autres filles ! Génial !

Et vous êtes surprise que toutes les sept vous ayez été violées ! Sans blague ?

Je suis certes ravie que vous vous en soyez sortie ! C’est magnifique !

Il vous arrive de penser aux autres, aux suivantes, qui ont dégusté parce que vous avez été lâche ?

Vous écrivez : “. on nous apprend à accepter l’inacceptable, la honte, l’obligation, la domination”.

L’excuse des faibles ! Chère Anonyme, seules les peureuses l’acceptent ! Les courageuses se battent tous les jours pour dire NON, quittent à y laisser leur vie!

Comme vous l’aurez compris, votre témoignage m’insupporte car il porte le message suivant : “Agissez comme moi, surtout ne portez pas plainte contre vos violeurs, vos cogneurs et vos bourreaux et vous vous en sortirez, vous aurez un bon poste, vous voyagerez ! Tant pis pour celles qui se font violer, fracasser et peut-être même tuer ! Pensez à vous ! Soyez égoïste et la vie vous sourira !”

Deux mots : VADE RETRO !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lilo
Membre
Lilo
Hors ligne

La victime devrait porter la responsabilité des actes futurs du coupable? Je comprend votre philosophie, mais je trouve que vous allez un peu loin. On a nos raisons pour ne pas porter plainte, et même si ça s’apparente souvent à de la peur, je trouve ça terrible d’appeler ça de la lâcheté. La lâcheté, c’est pas plutôt l’apanage des témoins qui ne disent rien ou des coupables qui n’assument pas leurs actes? En plus de cela, la police est largement incompétente. Une plainte est vite classée sans suites, quand on envoie pas tout simplement chier les femmes victimes de violences. La confiance envers les services de police n’est pas optimale, normal que nombre de femmes décident de ne pas porter plainte. Je suis d’accord qu’il faut agir, mais ce n’est pas en culpabilisant les victimes qu’on va avancer, mais plutôt en leur apprenant à ne pas avoir honte et peur de parler et en rendant la police un poil plus réactive.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Lilo,

Je te tutoie en privé donc si tu me le permets, je vais continuer !

Je t’ai demandé de lire ce post et mon commentaire pour répondre à certaines de tes interrogations !

• Quand un enfant fait une bêtise, on le punit pour qu’il comprenne qu’il ne doit pas la refaire et on lui explique pourquoi on le punit !

Tous les parents agissent ainsi, hommes et femmes ! On éduque ainsi un enfant !

Les maîtres et maîtresses envoient l’enfant au coin pour le punir s’il a mal agi!

Si tu ne punis pas un enfant qui le mérite et si la punition n’est pas à la hauteur de la bêtise, l’enfant se croit tout permis et il devient un véritable tyran !

Si tu ne punis pas ton violeur, que se passe-t’il ? Non seulement il va recommencer, mais son sentiment d’impunité va décupler sa monstruosité!

Donc, oui, la victime qui ne cherche pas à punir son agresseur et donc à l’éduquer, porte une part de responsabilité, non seulement dans la récidive de ce porc mais aussi dans l’aggravation et l’accentuation de son sentiment d’impunité !

Le seul coupable reste bien sûr le violeur ou l’agresseur !

• Définition de la lâcheté : manque de bravoure, de courage devant le danger.

Définition de la peur : réaction, comportement face à un danger, à une menace.

Le courage ce n’est pas : « ne pas avoir peur»! Le courage, c’est prendre conscience de sa peur et y faire face !
L’occulter ou la contourner c’est de la lâcheté !

Le courageux va trouver une raison d’agir, le peureux va trouver une excuse pour ne pas agir !

Peu importe les raisons, ne pas agir par peur, c’est être lâche !

• Tu écris : » ce n’est pas en culpabilisant les victimes qu’on va avancer ».

Lilo, je ne suis pas quelqu’un qui se voile la face ! Je dis ce qui est, mais la vérité peut être cruelle et blessante ! J’en suis consciente ! Mais un fait est un fait !

Je ne vais pas embellir un fait pour que la personne se sente mieux ! Je ne peux pas me montrer diplomate car il s’agit de sujets graves !

Le message que véhicule le post d’Anonyme est gravissime !

Depuis des mois, je m’évertue à prôner le courage pour guérir de ses blessures en tentant de punir le porc et Anonyme prône la lâcheté et l’égoïsme pour s’en sortir dans la vie !

Là, je ne peux pas laisser passer un tel message, c’est trop grave !

Alors oui, mes mots sont durs envers elle, mais la victime que je suis se réjouit qu’elle aille bien et que la vie lui sourit !

• Pour ce qui est de la police et de la justice :

Bien sûr que je suis d’accord avec toi, mais je préfère avoir porté plainte et qu’elle soit classée sans suite, parce que ce n’est plus moi qui vais porter la responsabilité d’une probable récidive de mon agresseur ou de mon violeur, mais la justice !

Ensuite, le fait qu’il y ait déjà une plainte sur le porc, le fera peut-être se calmer et évitera probablement cette récidive !

Ne rien faire profite toujours à l’agresseur!

Mon conseil : Portez toujours plainte !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Cielorange
Membre
Cielorange
Hors ligne

Wow. Ca me touche ton histoire. Je me dis aussi que beaucoup de femmes ne doivent pas en parler à cause de la honte. Ma famille ni mon conjoint la save. Je sais qu’il faut en parler pour changer la mentalité. Je cherche maintenant le courage. Je souhaite que ton homme prend soins de toi comme tu le mérites.

Merci de remplir les champs obligatoires.